AGENDA
« » Juillet 2018
L M M J V S D
252627282930
12345

Recherches Ethno-photographiques de Balagne

 

L'association Mémoires en perspectives a mené en 2013 et 2014, des recherches ethno-photographiques qui ont eu pour objectif de recouvrer la mémoire des lieux et de retracer l'évolution de la société. Les interventions consistaient à photographier un lieu dans son état actuel puis de le comparer avec son état antérieur au vu de l'iconographie ancienne et d'organiser des ateliers d'écritures avec les habitants de façon à recueillir le vécu de ces lieux, transmettre les savoirs, les histoires, raconter la Balagne avant le tourisme et revaloriser ce patrimoine.

 

Livre disponible via le lien suivant : http://fr.calameo.com/books/000921639a340249c14fe   ou le télécharger directement : Memoires_de_Paysages_Balagne_version_def

 

Mutations des paysages par Natacha Cavanna : http://fr.calameo.com/read/0009216392a9e118fee8c ou le télécharger directement : Mutations_par_Natacha_Cavanna

 

 

Article Corse Matin du 27 Mars 2015

 Déroulement du projet

Reconduction photographique par Bernard Macari :

Le travail photographique de Bernard Macari a été découpé en trois parties. La première a concerné la recherche de documents iconographiques à savoir des cartes postales anciennes sur les villages de Balagne. L’ensemble des documents récoltés a permis de démarrer la seconde partie du travail ; la reconduction photographique. Durant ces travaux, le photographe-auteur s’est rendu sur site à l’emplacement des cartes postales pour faire des repérages et réaliser les clichés à l’identique. Ces nombreux déplacements lui ont permis d’entrer en contact avec la population, d’expliquer et de valoriser le projet en cours, et d’obtenir des informations sur l’évolution urbanistique des sites. Les clichés contemporains réalisés ont ensuite dans une troisième étape étaient mis en juxtaposition avec les clichés anciens à l’aide d’un logiciel informatique. Aucune retouche sur les perspectives n’a été réalisée car le point du vue initial a été strictement respecté selon une méthodologie de reconduction photographique très rigoureuse. Seul l’outil de gomme et de transparence a été utilisé pour mettre en évidence des éléments graphiques ou sémantiques de la photo ancienne ou de la photo contemporaine.
L’ensemble des visuels a ensuite été mis en page sur un logiciel de maquette afin de restituer les travaux photographiques de Bernard Macari. Le livre, intitulé « Mémoires et Paysages de Balagne » de 60 pages a été édité en version papier et en version numérique. Les textes d’accompagnement et le maquettage ont été réalisés conjointement par Virginie Roussel et Bernard Macari.

Analyse des mutations des paysages par Natacha Cavanna :

Ce travail d’analyse et d’écriture sur les changements effectifs constatés entre les clichés anciens et les clichés modernes a été confié à Natacha Cavanna, docteur en Sciences de l’Art. Une production de trente pages a été réalisée et publiée en version numérique sur le blog de l’association (www.mep2b.fr). Elle a mis en évidence le passage d’une économie agro-pastorale à une économie de tourisme sur le secteur de la Balagne, les modifications de l’urbanisation et des pratiques communautaires des villages et de leurs résidents ainsi que les mutations de la végétation.

 

Ateliers d’écriture :

7 ateliers sur 8 ont été réalisés par Sarah Mallet, dans les Points d’Accès Multimédia d’Olmi-Cappella et de Montegrosso. Les restitutions ont permis à Natacha Cavanna d’avoir une connaissance plus intime des territoires dont elle avait à traiter. Durant ces ateliers les participants ont pu découvrir l’avancement de la reconduction photographique de Bernard Macari, et apportaient des précisions sur les lieux et leurs usages.

Pistes de valorisation :

La globalité des travaux de reconduction photographique de Bernard Macari, dont L’Ile-Rousse et Calvi, sera présentés lors du festival « Regards du Sud » le 16 mai 2015, ainsi que le livre « Mémoires et Paysages de Balagne ». Deux présentations du projet financé par le Pays de Balagne auront lieu en juin 2015 dans les Points d’Accès Multimédias afin d’offrir le livre aux participants des ateliers d’écriture.
Les travaux photographiques édités en tirage papier pourront être mis à la consultation lors des Journées Européennes du Patrimoine. Le lieu n’étant pas encore à ce jour défini.
Durant le déroulement de ce projet, deux contacts ont notamment été pris. Le premier avec Daniel Quesney, premier directeur technique et artistique, pour le Ministère de l’Environnement des Observatoires Photographiques du Paysage (OPP). Le second avec Nathalie Caclard, chef de projet numérique pour la commune de Fontenay-sous-Bois. Une fédération des acteurs du domaine de la reconduction photographique pourrait être mise en place au niveau national avec une carte interactive recensant l’ensemble des points de vue déjà collectés. Par ailleurs, de nombreuses initiatives locales ont permis le développement des OPPP, Observatoires Photographiques du Paysage Participatifs, qui regroupent des états des lieux photographiques réalisés par les habitants eux-même dans leur environnement quotidien et selon un protocole établi.
Il demeure un besoin important de collecte de témoignages audio/vidéo pour lesquels l’ouvrage finalisé pourrait être un support.

 

 

 

Reportage Télépaese 27 Mars 2015

 

 

 

 

 

 

 


 

  • Retour
  • Format imprimable

Newsletter