AGENDA
« » Avril 2018
L M M J V S D
262728293031
123456

Restauration du jardin E Canne

 

La commune de Santa Reparata di Balagna est située sur une arête montagneuse qui divise son territoire en deux secteurs très distincts. Le versant Nord domine la mer.
Le versant Sud, tourné vers les montagnes a conservé une forte vocation agricole.
Il fait partie de la vallée du Reginu.


L’extension des secteurs agricoles caractérise ce territoire.


C’est ce qui a motivé la création d’une association foncière pastorale "Orti Paesani » dont les deux objectifs sont la restauration des jardins en terrasses et la rénovation de l’oliveraie.


Un réseau de sentiers relie les villages et dessert la plaine occupée par un lac de barrage : Codole.

Le Vallon des « Canne » comprend encore une douzaine de jardins enclos de hauts murs (orti chiosi a muraglioni) qui ont représenté jadis un modèle d’agriculture vivrière et ont concerné de nombreuses familles, souvent de condition modeste de Santa Reparata..
Le potager assurait la récolte de légumes frais et secs, les treilles aujourd’hui disparues donnaient quelques faibles récoltes de vin.
Les oliviers sont encore nombreux dans ce secteur et entourent harmonieusement les jardins trop souvent délaissés.

 

La parcelle d’une superficie de 884 m2 comprend trois terrasses (e pianette) séparées par des murs imposants et reliées par des escaliers de pierre sèches.(i scalini) Un pailler (u pagliaghju) envahi par les figuiers de barbarie servait autrefois à remiser les récoltes et à ranger les outils. Deux bassins (e pozze) et le long des murs des canaux d’irrigation (canalette) sont encore en service et témoignent de la simplicité et de l’ingéniosité du système d’irrigation.
Edifié en 1833 (gravure sur le bassin supérieur) ce jardin nécessite aujourd’hui une sérieuse restauration pour assurer sa conservation. 

 

La parcelle suivante est contiguë à la précédente, et se situe au centre d’un ensemble de jardins qui se succèdent en cascade du lieu dit u Fundale jusqu’à la plaine de Parsciu

Ce jardin à la fois verger et potager, comporte encore quelques beaux spécimens d’arbres fruitiers et notamment un beau noyer et des vieux orangers.
Il comprend deux belles terrasses disposées en équerre desservies par deux bassins superposés, un beau pailler toujours bien conservé et un bouquet de cannes de Provence qui a probablement donné son nom au site.
 

Au-delà de leur conservation pour un usage de potager le maintien de ces jardins, qui ont toujours été cultivés, est stratégique sur ce versant pour trois raisons :

 

  • l’entretien des oliveraies qui bordent les enceintes des jardins est ainsi facilité grâce aux accès matérialisés et entretenus.
  • un réseau de sentiers de randonnée jouxte l’ensemble du site et permet d’apprécier le caractère paysager du bassin versant.
  • enfin cette restauration s’inscrit dans un projet collectif de protection de ce patrimoine bâti caractéristique de la Balagne et participe au maintien de cette identité culturelle qui relie les hommes au territoire qu’ils occupent.

 

 

AVANT RESTAURATION

 

 

APRES RESTAURATION

 

 

 

  • Retour
  • Format imprimable

Newsletter